CNAPEST CIRTA

CNAPEST CIRTA

le CNAPEST reagit aux émeutes

el watan du 8 janvier 2011

  Nouar Larbi, secrétaire général du Cnapest


«L’émeute est une conséquence des agissements du gouvernement»


«Je suis contre la casse et la destruction des biens publics et privés. Mais ce qui se passe est une conséquence des agissements du gouvernement. La politique économique du gouvernement n’est pas basée sur l’investissement réel. Le gouvernement dépense de l’argent dans des investissements sans créer réellement de richesses. A cela s’ajoute le coût surélevé des infrastructures. Les émeutes sont également la conséquence de la fermeture du champ politique et syndical.
L’activité politique, en Algérie, se résume aux partis de l’Alliance présidentielle (Le Père, le Fils et le Saint Esprit). Les syndicats autonomes sont chassés. Le mouvement associatif se résume en des associations de courtoisie. Si des partis politiques encadraient ces jeunes, le mécontentement pourrait s’exprimer pacifiquement. Actuellement, les jeunes ne disposent d’aucune formation citoyenne.»

 



08/01/2011
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres